Le Prix de la Femme d’Influence 2019

Pourquoi ce Prix ?

« Faut-il voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ?
Les violences faites aux femmes n’ont jamais cessé ! C’est une tribune dans le JDD* qui nous rappelle comment les femmes accusées de sorcellerie ont été chassées, massacrées, brûlées vives sur des bûchers, avec des simulacres de procès. Partout dans le monde, les femmes vivent dans la terreur : des tortures, des assassinats, des lynchages publics… Et tout ça seulement à quelques heures d’avion de chez nous.

Et justement chez nous, que se passe-t-il ?
Des femmes souffrent, isolées, précarisées. Les femmes célibataires se battent sur les ronds-points pour offrir un avenir meilleur à leurs enfants. Pendant que des femmes se font assassiner par leur propre conjoint. C’est déjà plus de 130 féminicides recensés depuis le début de l’année ! Comment rester optimiste alors que la justice est souvent lente et laxiste ? Comment voir la cause des femmes s’améliorer alors que les policiers et les gendarmes sont à peine formés à recevoir les plaintes des victimes ?

Et pourtant, des voix de femmes se font entendre, de plus en plus fort, pour changer le monde !
La jeune Greta Thunberg est l’une des femmes les plus puissantes et influentes au monde. À seulement 16 ans, elle alerte les adultes sur le réchauffement climatique et va jusqu’à les accuser violemment d’avoir tué ses rêves et son enfance. Alexandria Ocasio-Cortez, la plus jeune élue du Congrès américain, est devenue mondialement célèbre pour avoir fait trembler Mark Zuckerberg en lui « clouant le bec » en moins de quatre minutes, à l’occasion d’une audition. Esther Duflo est devenue la deuxième femme Prix Nobel d’économie, avec un sujet de recherche qui interpelle le monde. Elle veut éradiquer la pauvreté. Et si Esther avait la solution ? Adèle Haenel sort de son silence et Valentine Monnier accuse parce que « J’accuse ! »

Avec leur courage et leur détermination, ces femmes ne seraient-elles pas les vraies leaders mondiales ?
À travers le Prix de la Femme d’Influence, les nommées et les lauréates font aussi avancer le monde, depuis maintenant six ans. Parce que le combat pour l’égalité femmes-hommes doit être mené avec lucidité et positivité, je salue ces femmes d’influence qui ont le pouvoir de changer les choses, chacune à leur échelle. »

PATRICIA CHAPELOTTE
Présidente, créatrice du Prix de la Femme d’Influence

 

* « Sorcières de tous les pays, unissons-nous ! », Le Journal du Dimanche, 3 novembre 2019.

Les valeurs

L’audace et le courage

La responsabilité et la conviction

L’optimisme et la créativité

Le Prix de la Femme d’Influence est destiné à récompenser des femmes qui incarnent les valeurs que nous voulons promouvoir. Nous souhaitons souligner que la réussite est encore plus belle et plus louable lorsque toutes ces valeurs sont associées à un parcours professionnel. Cette réussite sera, alors, synonyme d’une saine ambition et d’un exercice respectueux du pouvoir.

Ces femmes seront nécessairement créatives, successfull et ambitieuses !

L’influence est le critère déterminant de ce prix. Mesurée en termes de capacité d’action, de résultats obtenus et de notoriété, elle pourra être appréciée au regard d’une certaine originalité. En effet, la capacité de certaines femmes de sortir de « la boîte logique »,  de s’affranchir du conformisme habituel peut ouvrir de nouvelles voies, créer de nouveaux courants, une nouvelle forme de management… Et à ce titre être récompensée pour son avant-gardisme.

La Remise des Prix

La sixième édition du Prix de la Femme d’Influence se déroulera lundi 25 novembre, au Palais Brongniart. Six femmes seront récompensées par le jury pour leurs parcours exceptionnels.

Les quatre prix

Prix de la Femme d'Influence Politique
Prix de la Femme d'Influence Économique
Prix de la Femme d'Influence Culturelle
Prix de la Femme d'Influence Coup de cœur

 

Le Jury 2019


Damien Abad

Député de l’Ain, président du groupe LR à l’Assemblée nationale

Meyer Azogui

Président de Cyrus Conseil

Marie-Anne Barbat-Layani

Secrétaire générale des ministères économiques et financiers

Lucie Basch

Fondatrice et présidente de Too Good To Go France

Anna Cabana

Éditorialiste politique à BFM TV et rédactrice en chef du JDD

Marie-Claire Capobianco

Directrice croissance et entreprises de BNP Paribas

Claudio Ceccherelli

Directeur général du Park Hyatt Paris-Vendôme

Robert Dambo

Président de Grant Thornton

Hélène Darroze

Cheffe étoilée

Estelle Denis

Journaliste et animatrice à L'Équipe

Carol Duval-Leroy

PDG des champagnes Duval-Leroy

Jean-Sébastien Ferjou

Fondateur et directeur de la publication d'Atlantico.fr

Franck Ferrand

Historien et animateur sur Radio Classique

Laura Flessel-Colovic

Ancienne escrimeuse et ancienne ministre des Sports

Soledad Gallego-Diaz

Dirigeante du quotidien El Pais en Espagne

Bibiane Godfroid

Directrice générale déléguée chargée des contenus de Newen

Olivia Grégoire

Députée de Paris, membre de la commission des finances

Benjamin Griveaux

Ancien porte-parole du gouvernement

Geoffrey La Rocca

Directeur général de Teads

Karine Lejeune

Colonelle à la tête de la gendarmerie de l'Essonne

Fabrice Le Saché

Vice-président du Medef

Patrick Maisonneuve

Avocat pénaliste

Franck Marilly

PDG de Shiseido

Christophe Michalak

Chef pâtissier

Jean-Francis Pécresse

Directeur de Radio Classique

Mathieu Petithuguenin

Directeur délégué en charge du commerce du groupe Paprec

Audrey Pulvar

Créatrice du fond d'investissement African Patterns

Jean Raby

Directeur général de Natixis Investment Managers

Anne-Marie Rocco

Grand reporter à Challenges

Mathieu Roux

Directeur général du Palais Brongniart

Katrin Schallenberg

Avocate et associée du cabinet Clifford Chance

Caroline Sonrier

Directrice de l'Opéra de Lille

Yves Thréard

Éditorialiste au Figaro

Pierre Vasarely

Président de la fondation Vasarely et consul honoraire de Hongrie à Marseille

Le Comité de Pilotage

Partenaires officiels

Partenaires

Avec la participation de

Partenaires médias